Guide du chat propre

Etapes de la bonne conduite vers la propreté

Le chat bien élevé ne se salit que dans sa litière. Presque tous les chats suivent cette règle de base. Si ce n’est pas le cas, il y a des raisons particulières à cela : la boîte est trop petite, la litière a une odeur désagréable, le chat a conservé ses caractéristiques sauvages et veut marquer son territoire ou veut vous punir pour quelque chose.

Le chat bien élevé est un animal, il ne dort donc pas sur le lit. Il existe des chenils de toutes formes et de toutes tailles, mais, pour éviter ce désir, la seule chance que vous avez est de fermer la porte de la chambre.

Le régime alimentaire

Le chat bien élevé doit avoir un régime alimentaire réglementé. Si vous en avez la possibilité, fixez les heures auxquelles vous lui donnerez ses repas, mais veillez à ce que le chat n’alterne pas de longs jeûnes avec des morsures abondantes.
Il ne doit pas demander des bouchées de notre nourriture. C’est une habitude qui est donnée par le maître lui-même et qui peut ensuite dégénérer jusqu’à ce que vous vous retrouviez avec un chat miaulant qui ne laisse pas le maître ou les invités déjeuner.

Un chat bien élevé ne doit pas grimper sur une table ou un meuble de cuisine. C’est une condition fondamentale pour avoir un minimum d’hygiène. Il est absurde de manger les « restes » du chat ou de trouver la nourriture assaisonnée de poils (qui sont déjà abondants dans l’environnement).

Un chat bien élevé ne doit pas s’arracher les griffes lorsque vous jouez avec lui. Il s’agit en fait d’une règle assez simple à appliquer. En général, les chatons, lorsqu’ils sont excités pendant le jeu, commencent à s’affliger les mains avec leurs ongles pointus. Il suffira d’utiliser un timbre de voix un peu dur et de donner des « tapes » sur la patte affectée.

Un chat bien élevé doit se tenir loin des plantes. Non seulement pour éviter un empoisonnement dangereux, mais aussi parce qu’il est fréquent qu’il aime creuser dans la terre des pots, l’étaler sur un large rayon, et peut-être uriner. Il est conseillé d’intervenir directement pour protéger les plantes avec des filets ou des cache-pots adaptés.

Le chat bien élevé ne doit pas grimper sur les rideaux. Il s’agit plutôt d’une raison de sécurité. Il désapprend de toute façon généralement avec la croissance.

Le chat bien éduqué pour aiguiser ses ongles doit utiliser son griffoir. L’opération n’est certes pas facile, mais elle vaut la peine d’être tentée si vous voulez sauver vos fauteuils du XVIIIe siècle !

Le chat bien élevé a ses propres jouets pour s’amuser. Même si, en réalité, tout objet qui peut, pour une raison quelconque, attirer son attention sera ludique.

Éducation

Le chat est un animal propre, qui a l’habitude de se salir dans le bac à litière dès qu’il n’a pas léché les excréments de sa mère. De plus, les chats ont leurs propres règles de vie. Alors, que signifie l’éducation ? C’est simple : ne leur permettez pas d’accomplir certains actes que nous jugeons intolérables, comme dormir sur le lit avec nous, manger sur la table ou grimper sur les rideaux.

Pour obtenir certains résultats, il est nécessaire de lui infliger une petite punition chaque fois qu’il accomplit un acte indésirable, mais il est important d’être rapide : une réprimande après quelques heures n’a pas de sens et l’animal ne comprend pas la raison.

Rappelez-vous, enfin, qu’il suffit de lâcher prise une fois pour devoir tout recommencer, alors soyez tenace ! Le chaton comprend ce que vous attendez de lui et apprend rapidement : il ne fera plus cette action en votre présence, mais… quand vous serez parti. Il arrive parfois que le chat fasse exprès de commettre des « méfaits » pour attirer votre attention : vous devez alors comprendre si vous l’avez un peu négligé.

Et s’il y a déjà un chat à la maison ?

Que se passe-t-il si, pour que notre chat bien-aimé ait de la compagnie, vous décidez de ramener un autre chat à la maison ?
Si vous avez un chat mâle et que vous ramenez à la maison un chaton ou deux très jeunes sujets, le problème est minime.

Le félin déjà présent dans la maison accueillera le nouveau venu en soufflant, mais la plupart du temps, après une tentative de coup de patte, partira offensé pour se cacher quelque part. Ce sera à vous de lui faire ressentir toute votre affection, sans le négliger, et sans lui faire prendre l’angoisse de s’occuper du nouveau venu : vous verrez qu’en une semaine (pour certains chats, plus gâtés et donc plus jaloux, la période peut être plus longue) ils deviendront amis et joueront ensemble.

Si votre chat est stérilisé, vous pouvez lui faire accepter un chat du même sexe, sinon évitez : deux chats adultes entiers ne partageront jamais volontairement le même territoire.